FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » Consolidation dans le secteur des services de gardiennage

Consolidation dans le secteur des services de gardiennage



Les sociétés de sécurité privée et gardiennage Protection Unit et Fact group unissent leurs forces pour constituer un challenger belge capable de concurrencer le top 3 du secteur composé de groupes internationaux. Selon la RTBF, Securitas, G4S et Seris auraient 80 % de part de marché. Protection Unit et Fact group se renforcent mutuellement dans des marchés et activités complémentaires. Protection Unit s’est spécialisée dans la sécurisation et le contrôle de gros événements, comme des concerts ou des infrastructures sportives, dans les services de surveillance mobile et dans l’intégration de nouvelles technologies, comme les drones. Fact Group bénéficie d’une solide réputation grâce à son école de formation.et dispose des homologations pour des missions armées, secteur ou Protecion Unit n’avait pas accès jusqu’ici.

Acquisitions
Le secteur du gardiennage est en proie à des mouvements de concentration. En août 2018, Seris reprenait S Protection qui s’est fait un nom dans la sécurisation des festivals de musique en Flandre. Protection Unit avait déjà effectué une acquisition en Flandre en 2017. Il y a quelques mois, l’entreprisese portait acquéreur de SGI au terme d’une procédure de réorganisation judiciaire par transfert d’actifs, ce qui avait permis de sauver 250 emplois.
Même si elle est plus petite en taille et en personnel, c’est pourtant Protection Unit - 22 millions de chiffre d’affaires et de 500 agents - qui reprend Fact Group, quatrième opérateur en Belgique avec un peu plus de 30 millions de chiffre d’affaires et 850 personnes. Yves Bastin, le patron fondateur de Fact Group, restera comme COO en charge de l’activité de gardiennage et le nouvel ensemble adoptera progressivement le nom de Protection Unit. Le nouvel ensemble envisage des engagements à court et moyen terme, pour atteindre assez rapidement les 2.000 agents. En 2020, le groupe vise les 70 millions de chiffre d’affaires.

La loi Jambon de 2017 a réformé le secteur de la sécurité et du gardiennage notamment pour la sécurité de bâtiments publics et militaires ou par exemple dans l’utilisation de drones de surveillance. De nouveaux marchés qui offrirent sans conteste de nouvelles opportunités de développement

Le quotidien L’echo a eu l’occasion d’interviewer les dirigeants des deux entreprises belges qui fusionnent : Yves Bastin, le patron fondateur de Fact Group, et f Samuel Di Giovanni, CEO de Protection Unit. Ils y commentent et expliquent leur regroupement. Lire l’article

25-11-2019