FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Contribution aux frais d'un bureau à la maison

Contribution aux frais d'un bureau à la maison



Un des effets durable post-crise du coronavirus est l’acceptation plus répandue du télétravail tant par l’entreprise que par les salariés. Dans les grandes entreprises, le télétravail un à deux jours par semaine est communément accepté. Dans ce cas, quelle est la contribution de l’entreprise à l’aménagement de ce bureau à la maison et à ses frais généraux.

L’IFMA a enquêté tant auprès des entreprises privées qu’administrations publiques. Le bilan de ce sondage est clair : 73% des entreprises n’indemnisent actuellement pas le travail à domicile et …87% ne l’envisage même pas dans l’avenir.

Cadre légal

Actuellement il n’est pas obligatoire de verser une indemnité de frais aux employés qui travaillent à domicile. L’indemnité peut être de deux types. Des frais uniques pour l’équipement du poste de travail (chaise de bureau, écran, ..) et la participation récurrente aux frais de fonctionnement de ce bureau à domicile.

L’ONSS accepte un remboursement de frais de 129,48 euros/mois (montant valable à partir du 1er avril 2020), en compensation des frais de bureau. Cette allocation couvre toutes sortes de petits frais liés au travail à domicile (par exemple, l’électricité, le chauffage,...). Cela ne nécessite pas qu’un accord spécifique été conclu pour le télétravail avec les salariés.

En plus de cette indemnité de frais, vous pouvez, en tant qu’employeur, payer une indemnité de frais pour l’utilisation par votre travailleur de: - son propre ordinateur : 20 euros/mois, - sa propre connexion internet : 20 euros/mois

Télétravail forcé du au COVID-19

Les travailleurs qui travaillaient déjà à domicile avant la crise du corona virus sur la base d’un contrat de télétravail formel ont du continuer à recevoir l’indemnité de frais qu’ils recevaient auparavant. Le remboursement de leurs frais reste le même, même s’ils ont du travailler à 100 % à leur domicile.

Source IFMA / Acerta
Didier Van Den Eynde
15-07-2020