FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Zoom, l'appli de visioconférence qui fait le buzz

Zoom, l'appli de visioconférence qui fait le buzz



En décembre dernier, l’appli Zoom était utilisé par 10 millions de personnes dans le monde. Mi-avril l'application comptait 300 millions d'utilisateurs actifs !. Avec le recours massif à la communication à distance du au confinement, cet outil est devenu un des systèmes de visioconférence les plus utilisé par les étudiants, télé travailleurs ou tout simplement pour socialiser.

Cette croissance exponentielle inattendue de l’utilisation en masse de l’appli n’a pas été sans faille. Récemment les limites de la plateforme ont été étalées au grand jour, notamment par le magazine Trends. Des experts en sécurité informatique ont découvert que des données privées d'utilisateurs (adresses email, adresses IP, données de géolocalisation) étaient non protégés et accessibles aux organisateurs d'une conversation. Autre bad buzz: des hackers se sont servis des faiblesses de l'application pour s'immiscer dans des conversations privées ou pour y diffuser des contenus pornographiques - une pratique qui a reçu le nom de "Zoombombing".

Dans une interview, Eric Yuan le fondateur de Zoom, replaçait les difficultés dans leur contexte : "Faire grandir jusqu'à une telle taille une plateforme Internet reposant sur l'usage intensif de la vidéo, sans imposer de temps de latence à ses utilisateurs, le tout en l'espace de quelques semaines, est littéralement un défi sans précédent dans l'histoire de l'Internet." Ces déboires ont poussé Eric Yuan, le fondateur de Zoom, à débaucher Alex Stamos, ancien responsable de la sécurité informatique chez Facebook pour palier à ces failles de sécurité, respecter les lois relatives à la protection de la vie privée et conforter leur position dans ce marché devenu en peu de temps très porteur en ces périodes de confinement.

Les géants du web réagissent face à ce succès
Google annonçait fin avril l’accès gratuit au système de chat « Google Meet » accessible à toute personne ayant un compte Google. Les utilisateurs pourront accéder au service sur meet.google.com ou via les applications iOS et Android. Si vous n'avez jamais entendu parler de "Google Meet" auparavant, ne vous sentez pas mal. La marque n'est apparue qu'au début du mois d’avril, lorsque Google a discrètement renommé "Google Hangouts Meet" en "Google Meet".

Facebook a annoncé la mise en place progressive nouvelle fonctionnalité permettant une visioconférence avec jusqu’à 50 personnes. Zoom permet des chats vidéo à 100 personnes, mais a une limite de temps de 40 minutes avec un compte gratuit. Facebook également propriétaire de Whatsapp à envisagé d’étendre la possibilité de vidéochat de groupe de 4 à 8 personnes.

source : Trends / forbes
Didier Van Den Eynde
18-05-2020