Profacility - Workplace : Design, Build & Operate
Workplace Projects > Offices
| FR | NL
image (0)
L’environnement de travail consiste en un parc urbain et en une zone avec postes de travail classiques. L’« autoroute bleue » qui parcourt le bâtiment sert de circulation principale et assure la liaison entre les postes et le paysage urbain.
image (1)
La structure ouverte conserve le caractère industriel du bâtiment et assure à l’étage inférieur une entrée de lumière optimale par le toit.
image (2)
Entre les passerelles et zones de travail, les armoires personnalisées forment une séparation acoustique et visuelle. Elles prennent la forme de blocs empilables de diverses couleurs, dont le dos est recouvert d’un matériau d'isolation acoustique.
image (3)
image (4)
image (5)
Des cubes suspendus librement confèrent une ambiance acoustique agréable.
image (6)
image (7)
La conception, le choix des matériaux, le suivi de production du mobilier sur mesure et le placement final étaient assurés par Procos Group.
image (8)
Les collaborateurs Philips City Touch se rassemblent dans une ambiance informelle pour faire des brainstormings et échanger des idées.
image (9)
L’environnement de travail consiste en un parc urbain et en une zone avec postes de travail classiques. L’« autoroute bleue » qui parcourt le bâtiment sert de circulation principale et assure la liaison entre les postes et le paysage urbain.

PHILIPS LIGHTING - R&D OLED ET CITY TOUCH


Reconversion d’un ancien bâtiment industriel en un environnement de travail inspirant

Le site choisi est un impressionnant hall industriel au look « brut » bâti sur le site «Rothe-Erde» à Aix-la-Chapelle. C’est sur le même site que Procos Group a précédemment conçu les nouveaux espaces de travail pour y accueillir la business unit OLED. Les derniers étages de cet énorme bâtiment vide depuis des années, sera le nouvel espace de travail pour la R&D OLED et City Touch.

Avant le début de la mission de Procos Group, Philips avait l’intention de diviser les espaces en deux étages indépendants. Un bureau d’études local avait déjà établi des plans et prévoyait un plancher supplémentaire. De cette manière, le beau plafond arqué n’aurait plus été visible que du dernier étage. En outre, avec cette intervention, le sentiment d’espace, l’entrée de lumière naturelle et le caractère industriel auraient été perdus.
Le projet réunissait deux départements de Philips, OLED R&D et City Touch, caractérisés par deux cultures différentes. Les utilisateurs du département R&D lequel travaille sur la dernière technologie d’éclairage OLED, sont des scientifiques qui font de la recherche appliquée. Les collaborateurs de la division City Touch sont principalement des développeurs d’application qui conçoivent les systèmes de gestion de l’éclairage public. L’âge des collaborateurs de ce dernier département est en moyenne plus bas et ils étaient très enthousiastes pour collaborer au développement d’un nouvel environnement de travail. Ils étaient ouverts à une approche actuelle qui pourrait soutenir de façon optimale leurs processus de travail. Le département R&D avait dans une moindre mesure besoin d’une rénovation ou d’une modification de son environnement de travail. Leur focus portait surtout sur les laboratoires ou naîtraient les nouvelles technologies.

Une architecture inspirante

Procos a opté pour une autre approche et s’est inspiré de l’architecture industrielle. L’équipe de développement a considéré comme un défi de pouvoir créer un concept qui réponde aux besoins des deux départements, sans pour autant anéantir le charme des espaces du bâtiment existant. Les interventions constructives devaient éviter que l’espace soit divisé en deux étages séparés et ne puisse plus être considéré comme un tout. La structure ouverte conserve le caractère industriel du bâtiment et assure une entrée de lumière naturelle par le toit. Le nouvel étage consiste en une sorte de paysage urbain relié par des passerelles à l’environnement de travail standard.
« Le grand défi ne se situait pas tant dans l’approche en termes de technique constructive, mais bien dans la capacité d’assurer un environnement de travail doté de confort acoustique et visuel », explique Jos Duchamps, administrateur délégué de Procos Group. C’était aussi la préoccupation du client qui n’était pas habitué à l’open space et aux bureaux paysagers et qui, pour cette raison, s’était montré très critique vis-à-vis du concept présenté.

Susciter l’ambition

Le briefing original était avant tout fonctionnel. La division R&D demandait un environnement traditionnel et elle était peu sensible au look & feel de la décoration intérieure. Par contre, les collaborateurs de City Touch étaient ouverts aux nouvelles idées. « Les deux groupes cibles étaient en réalité à mille lieues l’un de l’autre », se souvient bien Nele Vangeneugden, architecte d’intérieur et responsable de projet chez Procos. « Pourtant, nous avons pu faire en sorte d’unifier en un concept unique des intérêts qui semblaient parfois opposés. »

Atout dynamique

Les collaborateurs City Touch étaient d’accord pour un aménagement très dynamique tel que présenté. L’environnement de travail consistait en un parc urbain et en une zone avec des postes de travail classiques. Dans ce paysage urbain, on est d’abord accueilli dans un parc créé par un gazon et des bancs. Aux confins de ce paysage, un espace créatif est aménagé sur une plateforme. C’est ici que les collaborateurs se rassemblent dans une ambiance informelle pour faire des brainstormings et échanger des idées.

Le mur fermé simule la « skyline » de différentes villes du monde où la technologie City Touch de Philips est mise en œuvre. Un espace de pique-nique a été aménagé à l’écart des postes de travail afin d’éviter que les collaborateurs qui y sont occupés soient dérangés. L’ « autoroute bleue » qui court à travers tout le bâtiment sert de circulation principale et assure la liaison entre les postes de travail et le paysage urbain. Le long de cette autoroute sont implantés les poteaux d’éclairage avec technologie City Touch de Philips. Entre les passerelles et les zones des postes de travail, les armoires personnalisées forment une séparation acoustique et visuelle. Ces armoires prennent la forme de blocs empilables de différentes couleurs, dont le dos est recouvert d’un matériau d’isolation acoustique. Les blocs sont empilés de telle sorte qu’ils s’ouvrent, en alternance, sur le couloir ou les postes de travail. Les hauteurs variables créent une dynamique amusante. Les parties les plus hautes assurent séparation et caractère privatif, tandis que les plus bas servent à s’asseoir pour discuter avec un collègue. Les coins copy et coffee nécessaires sont implantés le long des couloirs.

Dans le paysage urbain sont surtout logées différentes fonctions support. Procos Group les a développées en collaboration avec l’équipe City Touch. On a cherché de cette manière à obtenir les meilleures solutions possibles pour le support de différentes tâches et processus. Procos a développé par exemple un poste de travail pour le « pair computing ». Le résultat est une « box » doté d’une fenêtre d’observation ouverte à différentes hauteurs. Les box sont habillés d’un textile insonorisant. Une box expérimentale pour l’éclairage ainsi qu’un atelier ont été agencés en combinaison avec les autres éléments et box pour former des petites « maisons » de manière à former une sorte de paysage urbain qui fait référence aux activités de City Touch. L’éclairage est choisi dans les gammes Lucepan et Philips. Il s’agit de panneaux en nid d’abeille composés de modules de lumière créant un ensemble optique uniforme tout en assurant un éclairage optimal sur chaque poste.

Rompre l’isolement

Grâce aux passerelles et aux vides entre les planchers au niveau de l’étage supérieur, il est possible de faire entrer un maximum de lumière naturelle, et ceci jusqu’à l’étage inférieur, où les labos sont construits contre le mur fermé. Cette division avait moins de confiance dans l’idée d’un aménagement ouvert. C’est pourquoi Procos a veillé à une séparation plus haute entre les postes de travail et l’espace ouvert.
Comme le département de recherche avait moins besoin de postes de travail différents, davantage d’espace a été alloué aux postes de travail individuels. L’attention a également été portée sur le fait que les collaborateurs sont en permanence occupés avec des matériaux et des tests. C’est pourquoi une zone de travail de laboratoire a été aménagée derrière ces espaces.

Eduard Coddé  

Partenaires et fournisseurs ayant participé au projet


WORKPLACE DESIGN & BUILD


ECLAIRAGE

La structure ouverte conserve le caractère industriel du bâtiment et assure à l’étage inférieur une entrée de lumière optimale par le toit.
Entre les passerelles et zones de travail, les armoires personnalisées forment une séparation acoustique et visuelle. Elles prennent la forme de blocs empilables de diverses couleurs, dont le dos est recouvert d’un matériau d'isolation acoustique.




Des cubes suspendus librement confèrent une ambiance acoustique agréable.


La conception, le choix des matériaux, le suivi de production du mobilier sur mesure et le placement final étaient assurés par Procos Group.
Les collaborateurs Philips City Touch se rassemblent dans une ambiance informelle pour faire des brainstormings et échanger des idées.




Last update: 16/10/2017 09:59:39