Profacility - Workplace : Design, Build & Operate
Workplace Projects > Offices
| FR | NL
image (0)
La zone centrale multifonctionnelle des bureaux réaménagés de Dakota est équipée d’une cuisine ouverte. C’est un espace d’accueil, d’attente et de circulation. On peut y tenir de brèves réunions et les employés peuvent y prendre leur déjeuner.
image (1)
Les bureaux paysagers bénéfi cient d’un éclairage général associé à un éclairage propre à chaque poste de travail. L’éclairage général est assuré par des luminaires à LED encastrés, sans bord, de forme carrée.
image (2)
La grande salle de réunion vitrée est équipée d’un éclairage réglable qui, outre son rôle fonctionnel, crée l’ambiance souhaitée. Le local est entouré d’une ligne RGB apportant couleur et convivialité.
La zone centrale multifonctionnelle des bureaux réaménagés de Dakota est équipée d’une cuisine ouverte. C’est un espace d’accueil, d’attente et de circulation. On peut y tenir de brèves réunions et les employés peuvent y prendre leur déjeuner.

DAKOTA


TRAVAILLER AVEC PLAISIR !
La lumière joue un rôle déterminant

« Arrangez-vous pour que j’aille travailler avec plaisir. » Voilà le message concis du CEO de Dakota sa à Bart Cocquyt, l’architecte chargé de transformer l’aile administrative de cette entreprise spécialisée dans les technologies de collage et d’adhésion, installée à Nazareth, en Flandre orientale. Naturelle et artificielle, la lumière a joué un rôle déterminant dans la réalisation du projet.


«Le bâtiment n’était qu’une grande boîte », se souvient l’architecte, Bart Cocquyt. « En deux jours seulement, nous avons tout vidé pour ouvrir entièrement le bâtiment côté rue. L’ancienne division constituée de petits bureaux individuels a fait place à un espace ouvert. Le CEO souhaitait en effet un cadre de travail plus propice au contact.
Élément intéressant dans la conception : la zone centrale multifonctionnelle, où se rejoignent le couloir venant de la grande entrée et les bureaux. Équipée d’une cuisine ouverte, la zone est un espace d’accueil, d’attente et de circulation. On peut y tenir de brèves réunions et les employés peuvent y prendre leur déjeuner. Bart Cocquyt, l’architecte, poursuit : « Ouverture et fonctionnalité font que tout le monde veille au rangement dans la zone. »
Celle-ci est généreusement éclairée par trois verrières rondes. La lumière du jour inonde aussi les postes de travail grâce aux vastes surfaces vitrées en façade. Et les cloisons intérieures sont toutes en verre.
L’architecte devait respecter un autre impératif important : le confort acoustique. Sur le tapis de pierre existant, on a posé 2 cm d’isolation, puis une même épaisseur de Fermacell (plaques de fibre-plâtre – Xella) en guise de support pour les dalles de moquette Desso.

Une lumière étudiée
Le concept 3D de Bart Cocquyt est à la base de l’étude réalisée par le conseiller de Zumtobel Lighting. Paul Waelkens, Lighting Consultant de Zumtobel, explique : « En ce qui concerne la lumière artificielle, il fallait concilier économie d’énergie et flexibilité maximale dans l’occupation de l’espace par les collaborateurs. Autrement dit, la création de postes supplémentaires ou leur réaménagement ne devait pas entraîner de modifications importantes dans les infrastructures d’éclairage.»
Le concept professionnel tient compte des besoins en intensité lumineuse au niveau des tables de travail (NBN 12464 – la partie 1 définit les intensités requises) et prévoit une lumière suffisante dans les zones de circulation. Par ailleurs, l’esthétique des luminaires recommandés devait être en harmonie avec le bâtiment et son aménagement intérieur.
Autre contrainte à ne pas oublier : l’éclairage de sécurité. Trois circuits ont été mis en place : « red light escape » (l’itinéraire d’évacuation), « auto-panic » et l’éclairage des pictogrammes de signalisation. Il va sans dire que le plan d’éclairage allait influencer les travaux électriques, à la fois en termes d’alimentation et de commande des luminaires. Pour le projet, Zumtobel et l’installateur ont choisi des interrupteurs sans fil.
Écoutons Paul Waelkens : « De même que le plan d’éclairage autorise les changements futurs dans la disposition des postes de travail, le choix du sans-fil apporte un maximum de flexibilité en vue d’un éventuel réaménagement de l’espace. » Les interrupteurs sans fil ne sont pas plus épais que la plaque de garniture d’un interrupteur classique. Ils abritent un émetteur RF qui transmet les commandes à un récepteur, exactement comme une télécommande sans fil. Les possibilités de combinaison sont largement exploitées dans le projet.

Éclairage intelligent
Zumtobel a recommandé un recours général à la technologie des LED. À l’entrée, des spots LED encastrés et orientables1 veilleront à éclairer des produits exposés sur les murs. À tout moment, l’orientation de chaque spot peut être ajustée avec précision.
Dans la zone multifonctionnelle centrale, les verrières rondes ont inspiré le choix des luminaires. Des downlighters à LED encastrés, arrondis et sans bords, variant en diamètre et en puissance, génèrent un élément architectural ludique du plus bel effet. Audessus du bar de la cuisine ouverte, on trouve une suspension chromée.
Quant au bureau de la direction, il est équipé d’un éclairage télécommandé qui permet le choix entre différentes ambiances préprogrammées. La table est surmontée d’un combiné up/ downlighter dont le boîtier possède la même épaisseur que le plan de table. Cette suspension à LED est réglable en intensité. Enfi n, le coin salon est éclairé par des spots à LED encastrés4. Leur placement tient compte d’une future table de réunion disposée sous un spot LED encastré et orientable à large faisceau. Les petits spots à LED encastrés qui accompagnent le visiteur dès l’entrée reviennent partout pour signaler les allées de circulation.

Éclairage intégré
Le secrétariat de direction et les bureaux paysagers bénéfi cient d’un éclairage général associé à un éclairage propre à chaque poste de travail.L’éclairage général, allumé en permanence, est assuré par des luminaires à LED encastrés, sans bord, de forme carrée6. Le carré reprend le motif des dalles d’isolation acoustique du plafond.
Chaque poste de travail dispose aussi d’une élégante lampe sur pied7 qui allie la fonction uplighter avec l’éclairage ciblé du plan de travail (downlighter). Détail raffi né : les angles sont arrondis comme ceux des tables. La lampe sur pied est équipée d’une régulation intégrée qui détecte la présence de l’utilisateur et ajuste l’intensité lumineuse en fonction de la lumière naturelle incidente. Les lampes sur pied se déplacent aisément pour remplir leur fonction dans un nouvel agencement des postes de travail. À l’avant de l’espace ouvert, un « cosy corner » accueille les réunions informelles et les appels téléphoniques confi dentiels. Ici encore, l’éclairage est assuré par des spots à LED encastrés.
Au vu du projet, on constate clairement qu’un éclairage soigneusement étudié apporte une contribution essentielle au bien-être des occupants. 

Partenaires et fournisseurs ayant participé au projet


ECLAIRAGE


RÉNOVATION & PARACHÈVEMENT INTÉRIEUR

Les bureaux paysagers bénéfi cient d’un éclairage général associé à un éclairage propre à chaque poste de travail. L’éclairage général est assuré par des luminaires à LED encastrés, sans bord, de forme carrée.
La grande salle de réunion vitrée est équipée d’un éclairage réglable qui, outre son rôle fonctionnel, crée l’ambiance souhaitée. Le local est entouré d’une ligne RGB apportant couleur et convivialité.


Last update: 16/10/2017 10:07:51