Profacility - Workplace : Design, Build & Operate
Workplace Projects > Offices
| FR | NL
image (0)
EDF Luminus a installé ses nouveaux bureaux dans l’immeuble Le Marquis à Bruxelles, idéalement situé à proximté de la Gare Centrale
image (1)
Helena Ferri, Facility Officer Bruxelles ; Bart Pijpops, Asset Manager Infrastructure and Facilities ; Mireille Cerfont et Aimé de Prost, Helpdesk Agents
image (2)
image (3)
La structure du bâtiment s’intègre au maximum dans le concept, en plaçant les postes de travail côté extérieur contre les fenêtres
image (4)
image (5)
image (6)
À proximité de l’accueil, nous trouvons différents sièges de Bene : le PARCS Pop-up Stool coloré à l’avant-plan et derrière, le PARCS Wing Sofa, deux concepts de PearsonLloyd.
image (7)
Chaque étage dispose de ses propres cafétéria et espace lunch. Pour l’aménagement, le client a donné la préférence à une armature d’éclairage LED ludique et économique.
image (8)
Mettre en place un environnement de travail chaleureux était l’un des objectifs fixés par le donneur d’ordre
image (9)
Les postes de travail sont rassemblés par division. Les divisions sont reconnaissables à leur couleur spécifique.
image (10)
Les créations de forme cylindrique avec différentes hauteurs de Bene invitent aux réunions informelles et atténuent également le niveau sonore dans l’espace.
EDF Luminus a installé ses nouveaux bureaux dans l’immeuble Le Marquis à Bruxelles, idéalement situé à proximté de la Gare Centrale

EDF LUMINUS


Flexibilité fonctionnelle projetée dans le futur

EDF Luminus a suivi de près la libéralisation du marché belge de l’énergie avec pour résultat l’aménagement de différentes implantations tant en Flandre qu’en Wallonie. Une relation avec le bureau d’études et de conseils PROCOS existait déjà depuis l’ouverture de la première implantation à Hasselt. La question du suivi de la centralisation d’un certain nombre de services a dès lors été confiée à ce partenaire.

Jos Duchamps, administrateur délégué de PROCOS : « La mission qui nous a été confiée était double. Tout d’abord, il y avait le souhait de centraliser les services. Dans cette perspective, le centre-ville bruxellois a été retenu comme nouvelle implantation privilégiée. On nous a demandé d’étudier la faisabilité du projet et de rationnaliser la short list des emplacements pris en considération. Après le choix définitif du lieu, il a fallu gérer l’ensemble du projet. »

Tandis que le premier volet de la mission était en cours, EDF a augmenté sa participation dans l’ex- SPE Luminus et l’entreprise énergétique française est devenue actionnaire majoritaire, ce qui a entraîné des adaptations indispensables dans le mesure où la volonté était de rassembler aussi les services belges d’EDF au même endroit.

Immeuble Le Marquis à Bruxelles
En août 2010, il a été décidé de procéder au déménagement vers le bâtiment Le Marquis à Bruxelles, un bâtiment qui date de 1986. Bart Pijpops, Maintenance & Facility Manager : « La situation de l’implantation à proximité de la Gare Centrale fut un argument important. La mobilité fluide pour les collaborateurs constituait un must absolu sur notre liste d’attentes. Elle présente en outre de nombreuses possibilités de stationnement souterrain. Autre atout : les grandes superficies au sol par niveau qui permettent de ne pas trop disperser les différentes divisions à travers les étages, ce qui ne favorise pas les contacts. »
Les bureaux de l’immeuble Le Marquis ont la forme d’un triangle. Au départ, on avait pensé à un étage et deux tiers, mais finalement deux étages entiers ont été loués (5e et 6e), ce qui représente une superficie brute de 7.400 m2 ou 6.000 m2 nette. Cette décision était principalement la conséquence d’un besoin important de salles de réunion.
Tous les paramètres n’étaient pas connus au moment du lancement du projet space planning, ce qui a obligé l’équipe à procéder aux adaptations nécessaires pendant le processus. Une grande flexibilité était requise, surtout en termes de nombre de postes de travail à aménager. Alors qu’à l’origine 320 postes de travail étaient souhaités, il y en a aujourd’hui 400.
PROCOS considère que sa mission de space planning dépasse la seule utilisation de l’espace disponible ; l’aménagement de l’environnement de travail doit être axé sur la motivation du collaborateur et sur son soutien dans le cadre de ses activités.

Léger et aéré
Les supports des plateaux triangulaires du bâtiment Le Marquis ont une largeur d’environ 20 m et se caractérisent par un grand nombre de colonnes relativement proches les unes des autres. De plus, la hauteur de plafond est assez limitée.
On ne peut évidemment toucher à cette structure. C’est pourquoi PROCOS a choisi de l’intégrer au maximum dans le concept, en plaçant les postes de travail côté extérieur contre la façade tandis que l’axe central abrite divers modules pour les activités de support, dont les espaces de réunion.
Bart Pijpops : « Nous avons opté pour un aménagement open space qui supporte les processus de travail de façon optimale et vise une utilisation efficace de l’espace. Le nombre de bureaux fermés est limité. »
Bien que le principe de l’open space ait été suivi pour l’aménagement, une organisation en divisions est quand même respectée, de manière à ce que les postes de travail standardisés soient quotidiennement occupés essentiellement par les mêmes collaborateurs. Ils sont complétés par des postes de travail de concentration et des postes de travail ‘touch down’. De plus en plus, les collaborateurs extérieurs viennent travailler au siège bruxellois un ou plusieurs jours par semaine. Ce qui a généré quasi spontanément l’utilisation flexible des postes de travail.
Entre les différentes zones comportant des postes de travail, on trouve des zones de concertation informelle. Elles ont été baptisées ‘collaborative space’.
En plus des espaces de réunion, les modules centraux abritent des imprimantes, des coins café, etc. L’utilisation de grandes surfaces vitrées favorise la transparence.Chaque étage dispose aussi de son propre espace lunch. La division où les ‘traders’ sont actifs est très particulière. Elle est chargée de l’achat/ vente d’énergie sur le marché mondial. L’activité y est incessante, 24h/24, 7j/7. La division est, il est vrai, intégrée dans l’aménagement général mais quand même délimitée en raison d’une utilisation, indépendante des autres divisions, de l’éclairage, du chauffage et du refroidissement.

Propice à l’accueil
La réception est aménagée au 5e étage. Les zones publiques se trouvent à proximité afin d’éviter la circulation inutile et perturbante aux alentours des postes de travail. C’est ainsi qu’on y trouve notamment les facilités pour l’organisation des formations ou pour l’accueil des visiteurs.
Étant donné que plusieurs langues sont pratiquées au sein d’EDF Luminus, il fallait réserver un espace dans le concept pour les services de traduction. La salle du conseil et la grande salle de réunion où se déroule notamment la concertation sociale, comprennent chacune trois cabines de traduction simultanée.
L’éclairage général du bâtiment a été conservé et a été complété par des éclairages d’accentuation. Bart Pijpops : « Nous avons indiqué que notre préférence allait à un éclairage LED moderne et économique. Pour la cafétéria, il pouvait même être ludique et joyeux. »

Initié
Pendant la préparation du processus d’aménagement, les couleurs n’étaient pas encore déterminées. La forme de l’immeuble et l’orientation des ailes du bâtiment à chaque étage compliquent la clarté de la circulation pour les utilisateurs. C’est pourquoi une couleur a été retenue par division garantissant avec subtilité une signalisation active. Les salles de réunion portent toutes le nom d’un compatriote célèbre comme Jacky Ickx, Eddy Merckx, Ernest Solvay ou Adolphe Sax.
Lieve Moors, architecte d’intérieur chez PROCOS : « Le client ne voulait pas se profiler comme une institution bancaire, mais a opté pour une approche soignée, confortable mais aussi soucieuse des coûts et durable. L’organisation était dans une trajectoire de changement et va continuer à évoluer ne serait-ce qu’en raison des perspectives futures dans le secteur. Le concept du lay-out devait par conséquent être aussi générique que possible de sorte à garantir une flexibilité quasi inconditionnelle. Toutes les parties sont convaincues que cet aménagement sera effectif pendant de nombreuses années. »
La bonne et constructive collaboration au sein de l’équipe multidisciplinaire d’EDF Luminus et PROCOS Group a été un des facteurs de réussite. La véritable collaboration, la communication ouverte et l’enthousiasme des membres de l’équipe ont permis le succès du projet.  

Partenaires et fournisseurs ayant participé au projet


WORKPLACE DESIGN & BUILD


MOBILIER DE BUREAU

Helena Ferri, Facility Officer Bruxelles ; Bart Pijpops, Asset Manager Infrastructure and Facilities ; Mireille Cerfont et Aimé de Prost, Helpdesk Agents


La structure du bâtiment s’intègre au maximum dans le concept, en plaçant les postes de travail côté extérieur contre les fenêtres




À proximité de l’accueil, nous trouvons différents sièges de Bene : le PARCS Pop-up Stool coloré à l’avant-plan et derrière, le PARCS Wing Sofa, deux concepts de PearsonLloyd.
Chaque étage dispose de ses propres cafétéria et espace lunch. Pour l’aménagement, le client a donné la préférence à une armature d’éclairage LED ludique et économique.
Mettre en place un environnement de travail chaleureux était l’un des objectifs fixés par le donneur d’ordre
Les postes de travail sont rassemblés par division. Les divisions sont reconnaissables à leur couleur spécifique.
Les créations de forme cylindrique avec différentes hauteurs de Bene invitent aux réunions informelles et atténuent également le niveau sonore dans l’espace.




Les salles de réunion sont essentiellement créées en verre afin d’amener un maximum de lumière dans les larges ailes du bâtiment.




Last update: 16/10/2017 10:00:06