Accueil » News » AREMIS « OSE » ou comment réduire drastiquement vos coûts et empreinte écologique

AREMIS « OSE » ou comment réduire drastiquement vos coûts et empreinte écologique

AREMIS vous aide à renforcer la maîtrise de votre immobilier d'entreprise pour réduire vos coûts jusqu'à 30% et votre empreinte écologique jusqu'à 70%
[+] AREMIS vous aide à renforcer la maîtrise de votre immobilier d'entreprise pour réduire vos coûts jusqu'à 30% et votre empreinte écologique jusqu'à 70%

Occupancy – Space – Energy sont les 3 principaux paramètres qui déterminent à la fois les coûts d’occupation et l’empreinte écologique des organisations tertiaires. AREMIS propose une approche combinée innovante qui débouche sur une diminution drastique des coûts et de l’empreinte écologique tout en augmentant la flexibilité de l’organisation et la satisfaction des occupants.
Occupancy : nombre de postes de travail / employé
Space : surface / poste de travail
Energy : énergie primaire / poste de travail / an

L’optimisation combinée de ces trois paramètres permet, à loyer, charges et services constants, de réduire le coût d’occupation (qui représente le 2ème coût après les salaires pour la plupart des organisations tertiaires) de 30% et l’empreinte écologique de près de 70%.

Faites le calcul :

Occupancy : - 20 à 30%
Selon un benchmark français* portant sur plus de 100.000 postes de travails répartis à 65% en région parisienne et à 35% dans les autres régions, 88% des postes de travail installés sont occupés, soit 1,14 poste par employé… Les nouvelles politiques d’environnement de travail (Activity-based Workplace, SmartWorking, NWOW, …) permettent de réduire ce ratio à 0,8 voire 0,7 poste par employé. En restant conservateur, on obtient une réduction de l’ordre de 30% d’espace nécessaire. Gardons cependant à l’esprit qu’il s’agit d’une véritable « révolution culturelle » nécessitant l’engagement du top management et un véritable accompagnement du changement. Notons également qu’une fois en place, ces nouvelles politiques d’environnement de travail offrent une plus grande flexibilité d’accueil par rapport aux réorganisations et nouveaux arrivants.

Space : -10%
Bon nombre d’organisations ont une connaissance approximative de leur capacité d’hébergement. Un manque de connaissance précise entraîne assez logiquement un sur-stock pour faire face aux aléas. L’expérience pratique d’AREMIS sur plus de 34 millions de m² gérés par ses solutions confirme que les systèmes d’inventaire et de gestion de l’espace permettent, par une meilleure visibilité sur l’espace occupé et disponible, de réduire l’espace total par poste de travail de 10%.

Energy : -15 à -50%
Selon IPD**, l’écart de consommation d’énergie primaire, à surface équivalente, entre un bâtiment « moyen » et un bâtiment situé à la frontière du quartile le plus performant est de l’ordre de 55%. Notre expérience montre que des mesures d’optimisation indolores (sans investissement significatif) permettent de réduire la consommation de 15% dès la première année. De plus, les mètres carrés gagnés apportant la plus grande économie d’énergie, les paramètres Occupancy et Space sont en réalité les plus influents sur l’empreinte écologique.

L’optimisation combinée de ces trois paramètres permet donc, à loyer constant, d’obtenir des résultats spectaculaires:

Impact financier (Occupancy + Space):
•Optimisation initiale : -20% (poste/employé) x -10% (m²/poste) = -28% (m²/employé)
•Optimisation avancée : -30% (poste/employé) x -10% (m²/poste) = -37% (m²/employé)

Impact environnemental (Occupancy + Space + Energy):
•Optimisation initiale : -20% (poste/employé) x -10% (m²/poste) x -15% (kWh/m²/an) = -46% (kWh/employé/an)
•Optimisation avancée : -30% (poste/employé) x -10% (m²/poste) x -50% (kWh/m²/an) = -69% (kWh/employé/an)

En conclusion, l’optimisation combinée OSE (Occupancy – Space – Energy) proposée par AREMIS répond aux 2 contraintes les plus actuelles de nos organisations: la réduction des coûts et la préservation de l’environnement.



*Buzzy Ratios ARSEG 2011 – Les indicateurs de l’environnement de travail
**IPD – Les indicateurs 2008 de l’immobilier d’exploitation
Patrick Bartholome
28-09-2012