Accueil » News » La ville comme bureau moderne

La ville comme bureau moderne



Travail et vie privée se chevauchent de plus en plus – au bureau, à la maison et dans les espaces publics. La ville n’est pas encore bien équipée pour répondre à cette évolution et nécessite une conception de l’architecture apte à soutenir un modèle ‘work-life’ hybride. Telle est la conclusion du spécialiste de l’environnement de travail Steelcase et de l’institut Berlage de Rotterdam. Tous les deux ont mené une enquête sur la vie professionnelle et la vie privée en ville. Les résultats de cette étude sont à l’origine de l’ouvrage ‘Metropolitan Imprints – Working and Living in the City of Knowledge’.

L’enquête
En 2010, Steelcase et l’institut Berlage ont réalisé conjointement une enquête sur l’avenir de la vie privée et de la vie professionnelle dans les villes. Ce laboratoire post académique de recherche interdisciplinaire concernant l’architecture et le développement urbain attire des étudiants et des chercheurs du monde entier. Huit architectes internationaux ont participé au projet. ‘Comme les collaborateurs ont accès à l’information toujours et partout, tous les lieux publics d’une ville sont des postes de travail potentiels. Pour comprendre ce changement, il faut s’inscrire dans une perspective à long terme,’ explique Nicolas de Benoist, Senior Design Researcher chez WorkSpace Futures Steelcase.

Les développements sociaux précités posent de nouveaux défis aux particuliers et aux entreprises. Les architectes sont confrontés à ces défis et aux points de vue des intéressés de Steelcase dans plusieurs pays et disciplines. Ils ont été invités à imaginer trois visions du futur. D’abord, comment la ville de demain peut-elle soutenir la manière dont les gens vivent et travaillent? Ensuite, comment optimiser le travail de la connaissance. Et enfin, par quoi sera remplacé l’environnement de bureau d’aujourd’hui? L’équipe de recherche WorkSpace Futures de Steelcase a directement été concernée par ce projet; des chercheurs ont partagé leurs expériences, échangé leurs avis et formulé des méthodes telles que le user centered design. Cette approche est à la fois une philosophie et un mode de conception qui permet de tenir compte de la convivialité d’un produit à chaque étape de la conception, afin de ne jamais perdre de vue les besoins, les attentes et les limites de celui ou celle qui, in fine, utilisera ce produit.

Conclusion
L’environnement de travail au bureau, à la maison ou dans un lieu public doit donc être envisagé sous un angle totalement inédit. Pour illustrer cette idée, des architectes ont développé des plans sous différents angles afin de mieux se rendre compte de la manière dont l’aménagement urbain, l’architecture de la ville et l’intérieur des habitations urbaines peuvent être influencés et adaptés. Ces diverses perspectives permettent de dégager les solutions qui seraient le plus à même de favoriser une large diversité et une grande ouverture – sans compromettre la cohésion de la structure même de la ville. Une architecture conçue de manière à étayer un modèle ‘work-life’ hybride répond mieux au besoin croissant de mobilité et d’équilibre entre vie privée et vie professionnelle des collaborateurs.

Steelcase contribue à cette évolution en concevant des postes de travail qui facilitent la collaboration, la communication, la mobilité et la combinaison vie privée/vie professionnelle des utilisateurs. L’enquête est publiée en anglais sous le titre 'Metropolitan Imprints – Working and Living in the City of Knowledge’ par Dietmar Leyk et Steelcase WorkSpace Futures (ISBN 978-300-032724-7)

Recherche et observation des tendances au sein de Steelcase
‘Workspace Futures’ est un groupe de recherche au sein de Steelcase, composé d’experts en architecture, gestion, construction, ergonomie, design industriel, décoration d’intérieur, psychologie et marketing. Ce groupe de travail analyse l’impact de différentes évolutions sur l’environnement de travail. Il possède un noyau fixe de collaborateurs, mais opère dans le cadre d’un réseau mondial d’instituts scientifiques renommés et d’organismes de recherche mixtes (privés/publics).
Didier Van Den Eynde
01-06-2011


 Le livre ‘Working and Living in the City of Knowledge’ est disponible via l’institut Berlage. > www.berlage-institute.nl