Accueil » News » Groupe de travail IFMA Architecture

Groupe de travail IFMA Architecture

De plus en plus de parties impliquées partagent la conviction qu'une cohérence doit exister entre l'utilisation du bâtiment et le processus créatif de sa conception. Le 23 novembre 2010, les présidents de FAB (Fédération des Architectes) et d'IFMA Belgian Chapter ont signé une charte par laquelle les deux associations s'engagent à tenir compte, dès la phase de conception d'un bâtiment, de tous les facteurs qui influencent le coût d'utilisation et l'impact sur l'environnement. Au cours de la dernière réception de Nouvel An d'IFMA, le lien solide entre le facility management et l'architecture a à nouveau été souligné.

L'ingénieur-architecte Jos Leyssens, directeur du bureau d'architectes Licence to build à Lennik, a expliqué dans son exposé passionnant pourquoi il existe souvent un fossé entre l'architecte et l'utilisateur. Il y a la 'loi de l'architecte' qui date déjà de 1939 et qui fait effectivement la distinction entre les deux parties. D'un point de vue juridique, il n'y a pas non plus beaucoup de contacts entre les deux parties. L'accord est signé avec le maître d'œuvre qui, très souvent, n'est pas l'utilisateur. Le facility management est aujourd'hui encore trop peu souvent le 'maître d'œuvre', même si l'on constate une évolution à ce niveau. Même la demande de permis de bâtir se fait sans intervention de l'utilisateur, tout comme la réception du bâtiment. En cas de conception de bâtiments publics, le fossé entre l'architecte et l'utilisateur est encore plus grand. Il s'agit en effet ici d'adjudications publiques, de concours, de Partenariats Public-Privé,...

Pourtant, on a de plus en plus conscience du fait que le choix des matériaux et des techniques a une influence considérable sur l'utilisation du bâtiment et sur son coût d'exploitation. Mais dans la phase de conception et lors de l'établissement du dossier d'appel d'offres, les critères esthétiques, les spécifications techniques, les normes & prescriptions ont toujours la priorité sur l'entretien. L'ingénieur-architecte Jos Leyssens a illustré pour ses auditeurs l'impact important du 'lifecycle cost'. Pour une durée d'utilisation de 30 ans, il s'élève à 75 % des coûts de construction; pour une utilisation pendant 50 ans, il correspond même à la totalité du coût de construction !

L'ingénieur-architecte Jos Leyssens a franchement admis que, dans de nombreux cas, l'architecte ne connaissait pas l'utilisation du bâtiment à concevoir. Il éprouve le besoin de s'appuyer sur un centre de savoir bien conçu et avec une base de référence scientifique où des données chiffrées sur la durée de vie des matériaux et de leurs coûts d'entretien peuvent être consultés. Les Facility Managers ne disposent pas non plus, ou pas suffisamment, de ces données chiffrées pourtant déterminantes. Il souligne par ailleurs que la préférence va à une division selon les matériaux ainsi qu'à une division par projet (écoles, bureaux, centre de soins). L'ingénieur-architecte Jos Leyssens plaide pour une plate-forme de concertation dans laquelle les architectes, les Facility Managers, la WTCB, la Confédération Construction, la Meetings et séminaires 
Patrick Bartholome
12-02-2014