FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Des technologies intuitives au service de l’utilisateur

Des technologies intuitives au service de l’utilisateur

POLY Studio videoconferencing system
POLY Studio videoconferencing system

«Travail 2.0 : la technologie existe, mais les mentalités doivent encore changer», telle est l’opinion de Zack Saidi, Senior Systems Engineer chez Poly. Nombreuses sont les entreprises qui cherchent à augmenter leur productivité. Pour y arriver, les entreprises renforcent l’épanouissement des employés et mettent en place plusieurs initiatives telles qu’une meilleure organisation du travail, une bonne gestion des priorités, la consultation non continue des emails, etc. Tous ces éléments rendent les équipes plus performantes. Mais une entreprise en bonne santé passe aussi par des collaborateurs armés d’outils adéquats leur offrant la possibilité de communiquer efficacement, qu’ils travaillent du siège de l’entreprise ou de sites distants.

Des espaces et technologies adaptés
Lorsqu’ils se voient confier l’aménagement d’un bureau, les architectes et space planner pensent au bien-être des collaborateurs en imaginant des open-spaces permettant de tisser des liens entre collègues et de faire tomber les barrières hiérarchiques. L’inconvénient, c’est l’augmentation du bruit ambiant provoqué par les discussions interpersonnelles, les conversations téléphoniques ou encore les sons multimédia. Selon une étude de Poly, 99 % des employés affirment être distraits lorsqu’ils sont dans leur espace de travail personnel et près de la moitié d’entre eux (48 %) disent que. Ces distractions nuisent à leur capacité de concentration.

Face à cette problématique, les concepteurs de nouveaux espaces de travail peuvent installer des salles de réunion dites ‘huddle rooms’, ‘cockpits’ ou ‘bubbles’ Ces petits espaces, utilisables sans réservation, gagnent en popularité. Ils permettent aux employés de profiter de ces lieux à multiples usages sans pour autant gêner leurs collègues, que ce soit pour leurs réunions physiques ou virtuelles.

Les facility et IT managers doivent s’entendre pour choisir les bonnes technologies en matière de système de télé ou visioconférence. Or, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne ! Demandez à vos collaborateurs d’organiser une conférence en utilisant les appareils d’une salle de réunion et des logiciels tels que Zoom, Teams ou encore Google Hangout. Chaque employé ne saura pas jongler avec ces outils technologiques tels que le font les ‘millenials’ ou la génération Z. Le défi est donc double pour les départements informatiques: choisir des outils intuitifs et faciles d’utilisation, mais aussi assurer que ces outils s’intègrent avec d’autres technologies de façon invisible pour les utilisateurs finaux. Plus c’est simple, mieux c’est !

Priorité aux besoins des utilisateurs
Les entreprises, petites ou grandes, sont aussi tentées d’équiper toutes leurs salles de réunion des technologies de dernier cri en matière de communications unifiées. Leur plus grande erreur est cependant de partir de la technologie et non des réels besoins des utilisateurs. Il est primordial de déterminer les besoins de chaque salle selon que les réunions seront internes ou externes, en nombre restreint ou élevé, avec ou sans besoin de communication vidéo, etc. Chaque espace doit également bien être insonorisé et éclairé. Vous pouvez investir dans le meilleur équipement de vidéoconférence, si l’éclairage et l’acoustique de votre salle de réunion ne suivent pas, vous ne pourrez y tenir des réunions efficaces. Enfin, pensez à la tendance grandissante du télétravail. En Belgique, nous sommes certes en retard par rapport à nos voisins nordiques, il n’empêche que les sociétés qui l’appliquent ne le regrettent pas et qu’il y a, selon une étude du SPF Mobilité et Transports, un potentiel de croissance jusqu’à 42% de travailleurs.

A l’heure où la majorité des agencements de nouveaux espaces de bureaux ont pour but d’augmenter la communication formelle et informelle, l’étude adéquate et choix des supports de télé et visioconférence est souvent sous-estimée. Elles méritent plus d’attention de la part des Facility et IT managers.
01-12-2019