Accueil » News » Le guide digital de SCA et TORK pour améliorer les performances

Le guide digital de SCA et TORK pour améliorer les performances



Près de 140 milliards d’euros ont été investis par les entreprises de fabrication dans les nouvelles technologies, tels que l’Internet des objets, la robotique, etc. Cependant, cette quête de performances relègue certaines améliorations évidentes au second plan. Pour la société Tork, le domaine du nettoyage et de l’entretien, qui représente une partie conséquente des tâches sur le lieu de travail, mérite une attention particulière. Ce secteur offre en effet de vraies opportunités d’amélioration de performance.

Partant de ce constat, SCA et Tork lancent un guide digital afin d’aider les fabricants et industriels à trouver des sources d’amélioration de performance à des endroits inattendus. Intitulé “Get Detailed : An expert guide to industry performance”, ce guide a été réalisé avec l’aide d’experts de la production (Dag Lotsander, Knut Sandbakken, Dr. Nima Khakzad). Son objectif est de développer des étapes pratiques qui conduisent à des améliorations durables. « Tant les études précédentes que les experts insistent sur le fait qu’avoir les bons outils et processus sont la manière la plus efficace de prévenir les accidents et d’augmenter la productivité. Sans eux, et même avec de nombreuses formations, les interruptions impromptues sont inévitables » explique Pascale Wolleswinkel, Marketing Assistant chez SCA Tork.

Le collaborateur, pilier de la performance
Nombre de managers s’accordent sur le fait qu’ils doivent partir du point de vue de leurs collaborateurs, quand ils cherchent à réaliser des améliorations. La réalité est malheureusement toute autre. C’est pourquoi, par l’intermédiaire de son guide digital, Tork suggère une approche adaptée du modèle « 5S pour le nettoyage ». Ce modèle se base sur l’importance d’impliquer chacun dans l’identification des problèmes et des questions sous-jacentes, faute de quoi il est impossible de parvenir à des changements et des améliorations durables. Ce modèle propose notamment aux collaborateurs d’identifier eux-mêmes les tâches quotidiennes les plus importantes tandis que les managers, dans leur choix de produits d’hygiène et d’entretien, font en sorte que le changement continue à s’appliquer en pratique.

Les bons produits aux bons endroits
De nombreuses entreprises estiment qu’une simple formation est suffisante pour sensibiliser et améliorer le comportement des ses collaborateurs en matière de sécurité. Cependant, la pression a tendance à orienter certains choix vers la facilité au détriment de la sécurité. « Les accidents les plus dangereux ayant un important impact négatif, d’un point de vue économique ou environnemental, trouvent souvent leur origine dans la négligence de tâches simples et peu onéreuses d’entretien et de nettoyage », affirme Dr. Nima Khakzad, de la Delft University of Technology. Selon plusieurs études, les outils et processus demeurent les leviers principaux pour améliorer la sécurité au travail. Les bons produits aux bons endroits : telle est la recette pour améliorer la mentalité et la productivité. C’est pourquoi, la société Tork propose des produits d’entretien simples d’utilisation et versatiles, tout en déterminant avec ses clients les meilleurs emplacements pour ces produits.

En Europe, nombreux sont les industriels qui utilisent encore des chiffons pour le nettoyage et l’entretien. Tork propose une transition vers des produits non textiles, telles que par exemple les lingettes exelCLEAN. Ces lingettes offrent une meilleure durabilité et permettent de réduire jusqu’à 41% l’usage de produits d’entretien. En soi, un gain non négligeable pour chaque entreprise souhaitant optimiser ses performances.
Raphael Pèrez
13-06-2017