Accueil » News » Améliorez l’acoustique dans les centres de soins avec DOX

Améliorez l’acoustique dans les centres de soins avec DOX

Artwall – panneau acoustique imprimé : Cafétaria, hôpital Jessa, Hasselt
[+] Artwall – panneau acoustique imprimé : Cafétaria, hôpital Jessa, Hasselt

[+] D-Sound – panneaux acoustiques en textile pour murs et plafonds : guichets, institution sociale, Louvain

[+] Vibrasto – revêtement acoustique pour plafonds & murs : Foyer AZ Klina, Brasschaat

Une bonne acoustique est un élément essentiel pour un climat intérieur sain qui favorise non seulement le bien-être, mais aussi la performance des personnes évoluant dans l'espace . Raison de plus pour examiner l'acoustique dans les hôpitaux: ceci ne concerne pas seulement la guérison des patients, mais aussi la qualité de vie du personnel infirmier sur le lieu de travail...

Parce que l'objectif d'un environnement de soins (comme un hôpital) est la guérison, il est primordial de veiller à un confort acoustique optimal.

Comment obtenir un confort acoustique optimal ?
  1. Briser les grandes surfaces sonores réfléchissantes : en plaçant entre autres , des matériaux poreux qui absorbent les ondes sonores et réduisent considérablement la réverbération. Plus un espace a une finition dépouillée (avec des matériaux durs tels que le béton, le verre, etc.), plus les réverbérations sonores se produisent et plus la nécessité d'une absorption existe! Traiter, si possible, la plus grande surface (dans la plupart des cas, ce sera le plafond).
  2. Tenir compte de la destination de chaque local : assurez-vous que l’ acoustique de chaque espace est fonction de sa destination en observant le niveau sonore admissible pour chaque type d'espace. Par exemple, une chambre de patient devra avoir une zone de confort encore plus reposante qu’ un espace cafétéria et encore nettement plus que pour une salle de réunion.
  3. Délimiter des zones de repos dans des grands espaces : utiliser des écrans (mobiles), des cloisons et des meubles absorbants acoustiques afin de créer des zones calmes. Des mesures de rénovation majeures ne sont pas toujours nécessaires pour cela.
  4. Isoler les appareils bruyants : déplacer les imprimantes et autres appareils dans un local isolé ou placer un capotage / écran d'isolation acoustique autour de l'équipement bruyant et isoler ainsi la source sonore.
  5. Interrompre la transmission du son entre les espaces : assurer une séparation adéquate entre les couloirs et les chambres des patients et briser la trajectoire du son de telle sorte que les bruits gênants ne reflètent pas sur les zones adjacentes.
  6. Joindre l’acoustique au visuel : des solutions acoustiques peuvent être intégrées discrètement dans un intérieur. On pourra également ajouter un élément à la fois absorbant et décoratif afin d’améliorer le confort acoustique et le confort visuel.
Pour mettre les problèmes au grand jour et trouver la solution , il est toujours conseillé de s’entourer d’ un bureau d’ingénierie acoustique , qui démontrerait sur la base de mesures détaillées où se trouvent les sources de bruit nuisibles et comment on peut ajouter des solutions acoustiques ciblées aussi efficacement que possible dans l'espace concerné.

Lors de votre recherche d’un partenaire acoustique, informez-vous également sur l’ existence des rapports acoustiques en matière de sécurité d'incendie et d'hygiène.

Pour un certain nombre d'exemples d'application, cliquez ici.
Raphael Pèrez
08-11-2016