FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Des technologies simples et intuitives pour mieux (télé) communiquer

Des technologies simples et intuitives pour mieux (télé) communiquer



Suite à l’acquisition mi- 2018 de l’entreprise Polycom, Plantronics dévoilait au printemps POLY le nouveau nom de baptême et identité pour les deux sociétés fusionnées. Elles opéraient sur les même marchés, ciblaient les mêmes utilisateurs finaux et avaient des gammes de produits complémentaires. Le rachat de Polycom accélère la croissance de Plantronics. Poly qui signifie plusieurs, exploitera l’expertise de Plantronics et de Polycom en matière d’audio et de vidéo, ainsi que leurs gammes de terminaux intelligents qui se connectent sur et entre les plates-formes de communications unifiées dans un seul but : réduire les distractions environnantes, réduire la complexité et la distance au sein des espaces de travail.
A l’occasion de cette renaissance nous avons rencontré à Amsterdam Paul Clark, Senior Vice President, EMEA Managing Director pour comprendre les évolutions du marché de ce secteur qui mènent progressivement à une unification, simplification d’usage et compatibilité entière des moyens de télécommunication (enrichie) en entreprise.

Evolution parallèle des technologies et pratiques managériales
Plusieurs évolutions marquantes de cette décennie dictent à pas cadencé l’évolution des produits et solutions mises sur le marché par Poly. Les nombreuses évolutions des technologies de la communication (internet avec wifi super puissant, logiciels ‘web based’, bluetooth, stockage dans le Cloud, Iot..) ont permis de virtualiser de plus en plus le bureau et rendent le travailleur plus nomade. Les mentalités managériales ont évolué en parallèle d’un système ‘command & control’ vers un système de gestion par objectifs qui responsabilise le collaborateur. La présence physique du collaborateur dans les bureaux de l’entreprise pendant un horaire fixe n’est plus déterminante. Et voilà la possibilité ouverte pour le « Work from anywhere at any time »

_____________________________________________________________________________________________________________________________________
Le crédo de Poly pour son développement « Aider les utilisateurs à collaborer en rendant les interactions audio et vidéo aussi pures et riches qu’elles le sont dans la réalité »
_____________________________________________________________________________________________________________________________________<

Le travail à distance, de chez soi, d’un bureau tiers, ou d’un bureau de l’entreprise localisé sur un autre site, dans un autre pays, fut l’accélérateur pour le développement des moyens de télécommunication enrichis.
Dès les années 90, les systèmes d’audio conférences de Polycom sont devenus très populaire dans les entreprises. Leur célèbre tripode trônait alors dans les salles de réunions au centre de la tables de conférence. Au fur et à mesure de l’évolution rapide de la technologie VOIP, de la bande passante pour l’internet avec wifi superpuissant – déjà la 5G -, la communication vidéo s’impose avec force depuis des années, facilement accessible et utilisable avec des logiciels ou app très populaires dans le grand public tels Skype et Whatsapp. Des outils beaucoup plus professionnels, plus qualitatifs et performants ont émergé dans les entreprises. Des systèmes qui sont multi-participants, multi-supports (connexion d’un PC, d’un smartphone, utilisation en ligne d’une présentation power point, d’une caméra, d’un stylo électronique, …), facile d’usage et avec une connectique ultra simplifiée par câble via un port USB ou HDMI et plus récemment sans fil via le wifi. Le système Barco ClickShare est un très bel exemple de cette technologie.

Les discussions par vidéo ont sans aucun conteste amélioré la qualité des échanges entre personnes. Paul Clark le souligne « la communication non verbal, le langage du corps est très importante et compte pour 60 % dans la compréhension et l’interprétation des propos qui sont tenus. Au niveau socialisation celle-ci est tout aussi importante pour que la qualité des interactions soient aussi pures et riches qu’elles ne le sont dans la réalité » Aujourd’hui, les entreprises pourraient être tentées d’équiper leurs salles de réunion et de conférence des technologies de dernier cri en matière de communications unifiées. La plus grande erreur qu’elles pourraient commettre serait de partir de la technologie et non des réels besoins des utilisateurs.

Les Facility et IT managers doivent s’entendre pour choisir les bonnes technologies en matière de système de télé ou visioconférence. Or, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne ! Demandez à vos collaborateurs d’organiser une conférence en utilisant les appareils d’une salle de réunion et des logiciels tels que Skype for business, Teams, Cisco Webex, ou encore BlueJeans ou encore Google Hangout. Chaque employé ne saura pas jongler avec ces outils tels que le font les jeunes générations « millenials », et particulièrement les ‘digital natives’; ceux qui sont nés et ont grandi avec l’internet et les moyens de communication qui y sont liés.

____________________________________________________________________________________________________________________________________
"Le défi est double pour les responsables IT : choisir des outils intuitifs et faciles d’utilisation, mais aussi s’assurer que ces outils soient compatibles, sécurisés, et s’intègrent avec d’autres technologies de façon invisible pour les utilisateurs finaux. Il faut du « Plug & Work « ; du ‘Plug & Talk ». Plus c’est simple, mieux c’est ! » Zack Saidi, Senior Systems Engineer chez Poly
____________________________________________________________________________________________________________________________________

La frontière privé/professionnel s’estompe
Une autre évolution majeure est celle du ‘user chooser’, c’est-à-dire que l’utilisateur choisit, ou du moins en entreprise, ce sont les utilisateurs finaux qui orientent fortement les choix des solutions et outils de travail et de communication. Dans cette perspective, Poly veille particulièrement aux retours d’expériences des utilisateurs finaux car ils sont donc souvent les décisionnaires au niveau achat.
Tout le monde sait utiliser Whatsapp, une grande majorité utilise les outils de Microsoft avec Windows 10, et de plus en plus des PC portables hybrides (laptop combiné avec la fonction tablet) tel le Microsoft Surface. Alors pourquoi ne pas concevoir des systèmes d’audio et visio conférences aussi intuitifs et faciles d’utilisation ? C’est exactement la stratégie adoptée par Poly mais aussi par d’autres acteurs dans le marché de la bureautique tel Sharp qui dans cette optique a lancé cette année le ‘Windows collaboration display’ .
____________________________________________________________________________________________________________________________________

« La compatibilité et ouverture des systèmes de communication est clé pour le futur. Il doivent faire partie d’une plateforme de communication ou plusieurs systèmes et logiciels peuvent facilement être interconnectés et communiquer entre eux. C’est la choix et stratégie de Poly. La standardisation est le futur. Les systèmes fermés font partie du passé.» Paul Clark
____________________________________________________________________________________________________________________________________

Ce phénomène du ‘user chooser’ s’est déjà manifesté ces dernières années dans les entreprises en ce qui concerne le choix des PC portables et des smartphones. Progressivement les PC desktop ou terminaux mis en réseau câblé, ont laissé la place à un parc informatique composé de PC portables individuels connectés via le Wifi et au cloud via un portail VPN sécurisé.
Avec la virtualisation du bureau et de ses murs, la frontière entre vie privée et vie professionnelle s’amenuise. L’usage du PC portable se fait de plus en plus tant pour un usage professionnel que privé. Ce double usage est évident pour le smartphone personnel tout autant que les casques d’écoute que nombreux utilisent aujourd’hui lorsqu’ils travaillent dans des open spaces. De plus en plus d’entreprises acceptent le principe du ‘Bring your own device’ c’est-à-dire que l’utilisateur choisi le hardware - son téléphone et PC portable - et l’utilise au bureau comme à la maison.

Poly à intégré cette évolution dans sa stratégie de développement. L’entreprise priorise sur la conception de solutions de télécommunication orientées mobilité (‘mobile-first’). Qu’il s’agisse d’utiliser son smartphone dans un cadre strictement professionnel ou simplement pour se divertir au cours d’une journée de travail. La gamme Elara 60, récemment présentée par Poly, s’inscrit dans cette nouvelle norme du ‘mobile-first’.

Didier Van Den Eynde
19-12-2019