FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Stimuler la co-création

Stimuler la co-création

Bene Nice-wall, interface interactive pour espace collaboratif
[+] Bene Nice-wall, interface interactive pour espace collaboratif

[+] Stefan Geerkens

[+] Michael Freunds - Tom Lloyd

[+] Yves Durme - Thomas Fundneider

[+] Luc Christiaen - Stefan Geerkens

Le 6 novembre dernier, BENE Belgium a fêté avec le lustre qui convient ses 10 ans de présence sur le marché belge en invitant près de 200 personnes dans les nouvelles installations de Potiez-Deman à Evere. Les invités furent accueillis chaleureusement par Stefan Geerkens, Managing Director de Bene Belgium, et de Luc Christiaens, Administrateur Délégué de Potiez-Deman, qui fut lui-même un peu à l’origine de BENE Belgium il y a 10 ans en appuyant une demande auprès d’une banque pour la création de la société. La soirée festive s’est poursuivie avec un Expert Talk sur le thème ‘Co-Creating Tomorrow’. Le panel d’experts était composé de Tom Lloyd (Designstudio PearsonLloyd), Thomas Fundneider (architecte et spécialiste en innovation et gestion des connaissances, CEO TheLivingCore), Tom Verstraete (Consulting Partner chez Deloitte), Ides Pintelon (Senior Program Manager) et Luc Buelens (bureau d’architectes Buelens).

‘Co-creating Tomorrow’
Tom Lloyd est le ‘concepteur-maison’ – et donc aussi un peu l’âme de la marque - de BENE depuis plus de 5 ans déjà. En 2009, en créant PARCS une collection de mobilier de bureaux innovant, il aide BENE à se positionner sur le marché en croissance relatif aux besoins d’aménager les bureaux autrement, avec des espaces plus collaboratifs. Tom Lloyd a souligné le changement continuel qui caractérise notre société : production industrielle, divertissement (musique, film, etc.), politique… alors que le monde de l’aménagement de bureau n’évolue vraiment que depuis une dizaine d’années. La communication et la collaboration sont les mots-clés du travail actuel dans un environnement de bureau, mais pour Tom Lloyd, la salle de réunion habituelle n’est pas un cadre approprié pour cela. Une salle de réunion est un élément trop isolé, délimité et souvent trop codé au niveau des relations hiérarchiques. Il convient de faire en sorte que les gens se rassemblent dans des lieux qui stimulent bien mieux la communication et la collaboration qu’une salle de réunion. Co-créer et innover exigent une pensée libre, alors qu’aujourd’hui on cherche plutôt à trouver des solutions à des problèmes identifiés pour n’accorder qu’ensuite un peu de liberté à l’innovation. Luc Buelens insistait lors du débat sur le fait que les gens ne s’écoutent plus. Le premier pas vers la co-création et l’innovation doit alors consister à ouvrir la communication. Selon lui, un espace non connecté est nécessaires pour pouvoir collaborer de façon innovante. D’autre part il met en garde l’assemblée : il y a 5 ans, on parlait encore d’espaces physiques, aujourd’hui de plus en plus d’espace virtuel, et si l’on va trop loin dans la dématérialisation des espaces de rencontre et d’échanges, la collaboration et la co-création reculent.

L’innovation, une procédure multi-facettes
Pour Thomas Fundneider, l’innovation n’est pas une donnée isolée, elle est le résultat d’un processus qui concerne autant l’architecture intérieure et aménagement des espaces, les techniques de communication et évidemment les personnes elles-mêmes qui doivent bénéficier de l’espace mental nécessaire. Le top management doit donner l’exemple et permettre un changement de culture au sein de l’organisation pour arriver à l’innovation, selon Tom Lloyd. L’innovation ne peut pas non plus rester une théorie mais doit se traduire dans la pratique, une donnée qui est encore trop souvent freinée par la culture d’entreprise. Tom Verstraete, consultant chez Deloitte, abonde dans le même sens. La technologie et l’infrastructure ne suffisent pas. Il faut une culture d’entreprise axée sur l’innovation, qui doit être définie et encouragée par la direction et adoptée par tous les collaborateurs. L’environnement de travail impacte la créativité en étant organisé pour donner plus de liberté de mouvement et favoriser cette créativité.

Nouvel hébergement pour Potiez-Deman
Bene Belgium a choisi de fêter les 10 dans de sa création dans les nouveaux bureaux de Potiez-Deman qui est devenu depuis 2012 son partenaire logistique exclusif pour le montage et l’installation de mobilier de bureau Bene. En ce début d’année, le déménagement de Potiez-Deman d’Anderlecht pour une nouvelle implantation à Evere, est un choix stratégique. Luc Christiaens, Administrateur Délégué : «Le marché du bureau se situe principalement dans le nord, l’est et l’ouest du cœur bruxellois. Les quartiers européen et nord sont accessibles bien plus facilement au départ d’Evere que d’Anderlecht. En outre, d’ici, nous atteignons plus aisément Anvers, Malines, Gand et Louvain. » Simultanément à ce déménagement, Potiez-Deman investissait 600.000 € dans son parc de camions pour acquérir des véhicules électriques car ce mode de propulsion est très attrayant pour le secteur du déménagement. Luc Christiaens : « Etant donné que nous effectuons peu de kilomètres, en moyenne 15.000 par an, soit à peine 50 km par jour et que les véhicules retournent quotidiennement vers le même point central, il est relativement aisé de prévoir l’infrastructure de charge nécessaire. » Potiez-Deman a investi également dans des panneaux solaires placés sur le toit des nouveaux bâtiments pour assurer l’alimentation de ces nouveaux véhicules via des bornes de recharge implantées sur le site.
Eduard Codde
10-11-2014


 Découvrez en live, les meilleurs moments de cette soirée