FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » BioOrg chasse le coronavirus des bureaux

BioOrg chasse le coronavirus des bureaux



La société anversoise BioOrg lance son produit biotechnologique dans la lutte contre le coronavirus. Il y a plus de dix ans, l’entrepreneur Koen De Koster et le microbiologiste Filip Willocx ont entamé des recherches visant à trouver une autre façon de combattre la pollution invisible comme les particules fines, les moisissures et les allergènes.
En 2019, BioOrg lance son premier produit sur le marché : un brumisateur destiné à maintenir, de manière saine, la propreté dans les espaces de bureau. Cette approche peut également convenir dans la lutte contre le coronavirus. Le mélange des bactéries crée un écosystème qui complique fortement la colonisation de l’environnement par le virus. Filip Willocx explique le processus : “Le cocktail de bactéries que nous avons développé produit des enzymes qui attaquent le cœur du virus. La pellicule de bactéries a également un effet asséchant. C’est important car le virus se répand par le biais de gouttelettes libérées lorsque quelqu’un tousse ou éternue.

Selon les scientifiques, le virus peut survivre jusqu’à neuf jours en dehors du porteur. Avec un traitement BioOrg, un espace résiste au coronavirus pendant deux à quatre semaines”, affirme Koen De Koster. BioOrg fournit-il dès lors la garantie qu’il peut débarrasser un espace du coronavirus ? Marie Van Oost, journaliste pour De Tijd, a réalisé l’interview de Koen De Koster et Filip Willocx.
Lire l'article du Tijd >>
23-03-2020