FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisinge-ShopContact |
  
Accueil » News » Un nouveau bâtiment marquant dans le paysage urbain anversois

Un nouveau bâtiment marquant dans le paysage urbain anversois

© XDGA Architecten
[+] © XDGA Architecten

[+] © XDGA Architecten

[+] Terrasse © XDGA Architecten

[+] Espace bureaux © XDGA Architecten

[+] Restaurant VIP © XDGA Architecten

L’ancienne maison provinciale d’Anvers faisait preuve de beaucoup de manquements, c’est pourquoi l’administration provinciale de la ville a décidé de faire table rase : l’ancien bâtiment a été démoli et se verra remplacé, d’ici 2017, par un nouveau bâtiment à la fois compact et durable.
Ce complexe sera répondra pleinement à toutes les exigences actuelles en matière d’énergie, de confort, d’accessibilité et de sécurité. L’ambition est de créer un bâtiment inspirant, une vraie carte de visite d’une administration efficiente et moderne. La conception du projet est signée par Xaveer De Geyter (XDGA Architecten). Entre-temps la construction de la nouvelle maison provinciale a débuté. Les travaux de fondation ont commencé et le stockage d'énergie thermique en forage, une technique de géothermie durable, est en cours de finalisation.

Un concept marquant
La courbure du bâtiment est une caractéristique particulière du futur immeuble. En plus d’être très esthétique, ce design particulier permet d’éviter de plonger les immeubles attenants dans l’ombre. Les fenêtres de forme triangulaires apporteront également une touche originale à la future maison provinciale. L’immeuble a été conçu comme une construction isolée, aussi compacte que possible. Le bâtiment combine une partie « congrès » à l’avant et une partie « bureaux » dans la tour. La partie avant a été divisée en deux étages : le rez-de-chaussée comprendra un auditoire, une salle d’exposition, un lobby et une salle de conseil et le 1er étage une salle de conférence. La façade de cette partie de la construction sera entièrement vitrée. Elle aura ainsi l’apparence d’un pavillon de verre, alternant transparence et réflexion, dans l’environnement vert qui l’entoure.

Exploitation optimale de l’espace
Avec son rez-de-chaussée et ses 14 étages, la nouvelle maison provinciale ne fera que 58 mètres de haut alors que l’ancien bâtiment en faisait 71. La construction sera donc très compacte, offrant plus de place à l’environnement vert tout autour. Le parking sera entièrement souterrain et sera recouvert d’une toiture verte intensive, qui prendra donc la forme d’un véritable jardin intégré au parc attenant. Ce parc a été conçu comme une vallée ouverte dont les limites ne sont pas nettes mais s’estompent au moyen d’arbres et d’arbustes.
Le bâtiment accueillera quelques 860 collaborateurs de l’administration centrale et des organes de gestion de la province. Le nouvel environnement se distancie des bureaux individuels et privilégiera différents types d’espaces de travail partagés. Afin d’optimiser l’occupation de l’espace, la partie « bureaux » offrira 620 postes de travail à 730 collaborateurs.

La durabilité au cœur du projet
Avec cette nouvelle construction passive, l’administration provinciale vise le certificat BREEAM EXCELLENT. Comme le prescrit la méthode BREEAM, le commissioning est une nécessité pour obtenir et maintenir un bâtiment durable. Cette mission a été confiée à Ingenium.
Toutes les facettes de ce projet ont été pensées en termes de durabilité, à commencer par le choix du lieu qui a été intégré dans une vision globale autour des espaces verts dans le paysage urbain. Très compact, le bâtiment sera pourvu d’une toiture verte intensive, d’un parking souterrain, d’une isolation très importante des façades et l’eau de pluie sera récupérée pour les sanitaires. Seul 40% de la façade sera vitrée afin d’éviter une éventuelle surchauffe liée au soleil. Cette décision n’influence toutefois pas la luminosité des lieux grâce aux fenêtres triangulaires placées sur leur pointe.
Le chauffage et la climatisation se feront uniquement au moyen d’une technique de géothermie durable, le stockage d'énergie thermique en forage. Le toit sera quant à lui pourvu de panneaux pour la production d’électricité. Grâce à la mise en place de ces diverses techniques, l’administration provinciale d’Anvers espère rejoindre avec sa nouvelle maison provinciale la poignée de bâtiments ayant obtenu ce certificat d’excellence en Belgique à l’heure actuelle.
Kim Verhegge
03-04-2015