Accueil » Bibliothèque » Benchmarking | Établir des référentiels pour professionnaliser la gestion des bâtiments

Benchmarking | Établir des référentiels pour professionnaliser la gestion des bâtiments

La commune de Heist-op-den-Berg compte 42.000 habitants et connaît une croissance annuelle considérable de sa population. Cette croissance se reflète aussi dans l’extension du patrimoine immobilier indispensable pour délivrer le service nécessaire à la population. Ce qui, à son tour, débouche sur une comptabilité complexe, in casu le contrôle des coûts. Cette situation est d’ailleurs propre à presque toutes les villes et communes. Elle incite à une professionnalisation de la gestion des bâtiments.

Heist-op-den-Berg dispose d’un vaste patrimoine pour lequel les priorités de gestion étaient, par le passé, sur-tout guidées par la politique. Tradition-nellement, les administrations publiques attachent beaucoup d’importance aux investissements dans les infrastructures. Résultat : une expérience plus importante des services techniques dans ce domaine et moindre au niveau de la gestion effective des bâtiments.
L’entretien de tous les bâtiments – 80 au total – constitue un coût considérable pour un résultat qui est à peine visible par le monde extérieur et, par conséquent, moins intéressant politiquement. Des bâtiments neufs sont aussi construits, dont une salle de sport par le biais d’un projet PPP et un centre culturel. Les pro-jets de constructions neuves sont beaucoup
La commune de Heist-op-den-Berg compte 42.000 habitants et connaît une croissance annuelle considérable de sa population. Cette croissance se reflète aussi dans l’extension du patrimoine immobilier indispensable pour délivrer le service nécessaire à la population. Ce qui, à son tour, débouche sur une comptabilité complexe, in casu le contrôle des coûts. Cette situation est d’ailleurs propre à presque toutes les villes et communes. Elle incite à une professionnalisation de la gestion des bâtiments.
plus visibles par le monde extérieur et leur importance pèse traditionnellement plus lourd dans une administration. D’ici à 2019, les CPAS devront être intégrés dans l’organisation communale, ce qui implique pour Heist-op-den-Berg que le patrimoine immobilier va s’enrichir d’une trentaine de bâtiments.
Après une carrière chez Siemens ICT, l’ingénieur Guy Van der Veken est entré au service de la commune de Heist-op-den-Berg en tant que responsable du service qui s’occupe des Questions Techniques : « La question est de savoir s’il est utile de mettre sur pied son propre service de Facility Management pour l’ensemble. »
Le nouveau système comptable communal (BBC) règle l’allocation budgétaire annuelle pour la totalité du patrimoine. La marge d’autofinancement doit être positive.


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


15/04/2015
Bâtiments et Techniques - Facility Management - Immobilier
 


News en bref
À l'aube d'une nouvelle identité
| 19/10/2017
Travailler plus efficacement avec moins de stress
| 19/10/2017
L'index NFC confirme une tendance à la hausse des coûts facilitaires
| 19/10/2017
Cushman & Wakefield s’offre les services d’ADMOS
| 18/10/2017
Imaginer de meilleurs espaces de travail avec NNOFCARE
| 17/10/2017

Voir toutes les news