Accueil » Bibliothèque » La vidéoconférence s’ouvre à l’informatique mobile

La vidéoconférence s’ouvre à l’informatique mobile

La vidéoconférence est synonyme de gain de temps, de réduction des coûts et d’économie durable. La ministre de la Justice Annemie Turtelboom a d’ailleurs annoncé récemment que la Justice utilisera la vidéoconférence pour réduire le coût des commissions rogatoires à l'étranger. Un signe.

Limiter les déplacements tout en perpétuant les réunions interpersonnelles est le pari contradictoire des différents fournisseurs de solutions de vidéoconférence. Et la concurrence est de taille : Polycom, Cisco (ancien Tandberg), Microsoft Lync, Lifesize (orienté PME) ou Radvision offrent tous des solutions similaires. Mais l’absence de standard leur interdit parfois de communiquer parfaitement entre eux. Avec, au surplus, la nécessité de devoir dégrader la qualité de l’image lorsque l’un des interlocuteurs distants utilise un simple ordinateur. Pourquoi, alors, ne pas se contenter d’outils gratuits tels que Skype ?


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


18/02/2014
ICT et Télécom
 


News en bref
SYSTEMAT, Acte 3 : acquisition par SPIE Belgium
| 16/02/2018
Etes-vous prêt pour l’entrée en vigueur du GDPR le 25 mai ?
| 14/02/2018
Vous avez dit ‘’Smart & Green Buildings » ?
| 12/02/2018
MOZER déménage l'Europe
| 30/01/2018
AREMIS se voit décerner l'ARCHIBUS New Business Award
| 15/01/2018

Voir toutes les news