Accueil » Bibliothèque » FM TRENDS l MOBILITY l Mobilité multimodale et collective à deux vitesses

FM TRENDS l MOBILITY l Mobilité multimodale et collective à deux vitesses

La mobilité est l’une de ces composantes de la vie sociale et professionnelle qui ont été fortement infléchies par la conjonction de plusieurs facteurs, à commencer par la crise de l’énergie et la crise climatique. En réponse, une série de stratégies alternatives de mobilité se mettent en place mais avec une lenteur qui reflète un manque de vision collective, c’est-à-dire notamment politique.

Si les habitudes de mobilité changent, c’est surtout et d’abord sur le plan des discours, car sur celui des chiffres, la réalité reste décevante. Malgré la pression exercée par l’engorgement du trafic, le prix des carburants, la CSR, l’engouement des Belges pour leur voiture n’a pas cessé. Et si la croissance du nombre des immatriculations a enfin ralenti en 2012 (486.737 voitures neuves immatriculées, soit - 14,94 % par rapport à 2011), c’est plus sous les coups de butoir des mesures fiscales contre la voiture de société que sous l’effet d’une prise de conscience du bien collectif. Encore faut-il relativiser ces chiffres, car si les voitures de société baissent en gamme, elles ne le font pas en nombre : les achats de voitures de société sont quasi stables alors que la baisse des achats de voitures privées représente quasi l’entièreté de la baisse moyenne.

Retour vers une ville à mixité fonctionnelle
Avec le « retour en ville » déjà amorcé, la densification de l’habitat qui se profile dans les schémas de développement urbain et la hausse démographique qui s’annonce, la mobilité individuelle a ses meilleures années derrière elle. Place à la mobilité collective et multimodale. Déjà, nombre de citadins vivent confortablement sans voiture personnelle grâce à la multiplicité et à la proximité des fournisseurs de biens et services de la grande ville. Mais quid des banlieusards et a fortiori des communes rurales ? Selon Dirk Dufour du bureau d’études Timenco (Leuven) qui a réalisé les études du « Plan Piéton » de Bruxelles, « certains quartiers où il ferait agréable de marcher rendent la voiture obligatoire car ils sont trop pauvres en services et en offre de transports publics. »



... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


13/06/2013
Facility Management - Mobility Management
 


News en bref
À l'aube d'une nouvelle identité
| 19/10/2017
Travailler plus efficacement avec moins de stress
| 19/10/2017
L'index NFC confirme une tendance à la hausse des coûts facilitaires
| 19/10/2017
Cushman & Wakefield s’offre les services d’ADMOS
| 18/10/2017
Imaginer de meilleurs espaces de travail avec NNOFCARE
| 17/10/2017

Voir toutes les news