Accueil » Bibliothèque » FMIS, la qualité ça paie

FMIS, la qualité ça paie

En période de basse conjoncture, comme c’est le cas actuellement, ‘efficacité’ est le mot clé. Mais cela ne devrait-il pas toujours être le cas ? L’exploitation optimale des moyens – biens mobiliers, finances, ressources et assets – doit constituer la quête permanente du facility management. Un reporting détaillé, mais surtout pratique forme pour cela une base essentielle.

« Un reporting de management intelligent est un instrument de gestion de coûts indispensable pour le facility manager », plaide Wim de Beer, teamleader sales Belgium chez Ultimo Belgium bvba. « Le reporting ne doit pas seulement contenir un statut, des relevés ou des mesures, mais doit aussi prévoir une budgétisation des coûts des différents postes. C’est surtout important pour les grands travaux d’entretien pour lesquels les réserves nécessaires doivent être constituées préalablement. »
Par ces temps économiques incertains, le report des activités (d’entretien) est une mesure courante. « Il est bien possible de se limiter à l’entretien essentiel », explique Wim de Beer, « mais il faut établir clairement quels postes sont essentiels et lesquels peuvent faire l’objet d’un report sans conséquences négatives. On n’épargne vraiment que lorsque l’efficacité du fonctionnement opérationnel n’est pas mise en péril. »


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


28/01/2010
ICT et Télécom - Facility Management
 


News en bref
À l'aube d'une nouvelle identité
| 19/10/2017
Travailler plus efficacement avec moins de stress
| 19/10/2017
L'index NFC confirme une tendance à la hausse des coûts facilitaires
| 19/10/2017
Cushman & Wakefield s’offre les services d’ADMOS
| 18/10/2017
Imaginer de meilleurs espaces de travail avec NNOFCARE
| 17/10/2017

Voir toutes les news