Accueil » Bibliothèque » FM en milieu hospitalier | Outsourcing : mouvement de rattrapage

FM en milieu hospitalier | Outsourcing : mouvement de rattrapage

L’élagage des services, surtout lorsqu’il s’agit des activités qui ne font pas partie du core business strict d’une entreprise, s’est développé ces dernières années au niveau international pour devenir un phénomène général courant. Il faut noter ici que le secteur des soins de santé ne suit pas le mouvement, du moins en Belgique…

Cet ‘élagage’ nous arrive tout droit des pays anglo-saxons mais connaît aussi un grand succès dans les pays scandinaves. En Grande-Bretagne, opter pour la sous-traitance est tout simplement devenu la norme standard lorsqu’il touche les tâches hors core business. « Tout ceci s’explique par les différences culturelles et dépasse les secteurs », explique Pierre-Eric Nandancé, Chief Commercial Officer d’ISS.
Actuellement, 17 à 20 % des hôpitaux belges sous-traitent leurs activités de nettoyage. D’un point de vue international, la Belgique est le seul pays affichant une proportion aussi faible d’élagage du nettoyage. Cette grande différence s’explique par le système TVA imposé par les autorités, qui n’alourdit pas seulement le coût du nettoyage de 21 % mais empêche en outre leur récupération par les hôpitaux.

L’outsourcing n’a pas dit son dernier mot
Pierre-Eric Nandancé, ISS : « Nous constatons nous-mêmes une marge de négociation étroite qui peut servir d’argument destiné à convaincre des clients potentiels. De plus, il existe des différences considérables dans le secteur des soins entre les hôpitaux généralement subsidiés et les établissements essentiellement privés de soins et de repos. »
Dans le secteur des maisons de repos, on assiste à l’éclosion de nombreux starters et cette catégorie du secteur des soins de santé se doit d’être bénéficiaire. Les nouveaux établissements ne s’appuient sur aucun historique et peuvent choisir librement. Pour les hôpitaux, c’est différent. Les hôpitaux sont coincés dans des structures rigides, sont dépendants d’organisations et sont liés à des accords salariaux spécifiques, notamment la CCT 32 bis avec un règlement spécifique de la question de l’ancienneté. Pour le secteur des soins de santé, le personnel propre de nettoyage dépend, dans les hôpitaux, de cette CCT. Lorsque la part des membres du personnel plus âgés monte, la productivité baisse suite aux jours de congé supplémentaires auxquels ils ont droit tandis que le coût d’un service de nettoyage interne va à son tour augmenter, malgré l’avantage des 21 % de TVA épargnés.


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


23/09/2010
Restauration - Nettoyage et Hygiène - Facility Management
 


News en bref
À l'aube d'une nouvelle identité
| 19/10/2017
Travailler plus efficacement avec moins de stress
| 19/10/2017
L'index NFC confirme une tendance à la hausse des coûts facilitaires
| 19/10/2017
Cushman & Wakefield s’offre les services d’ADMOS
| 18/10/2017
Imaginer de meilleurs espaces de travail avec NNOFCARE
| 17/10/2017

Voir toutes les news