Accueil » Bibliothèque » La voiture électrique, le nouvel espoir

La voiture électrique, le nouvel espoir

2010 allait être l’année de la voiture à pile à combustible, le voiture qui ne rejette que de l’eau pure… Tel était le message diffusé il y a exactement 10 ans dans le monde par à peu près tous les grands noms du monde automobile. Aujourd’hui, les expériences pilotes sont arrêtées, en catimini, les unes après les autres et même ‘De Lijn’ a remisé ses premiers bus à hydrogène au placard…

Sous la pression des normes de Kyoto et d’autres conférences environnementales comme celle de Copenhague (décembre 2009), c’est avec angoisse que l’on recherche les moyens de réduire radicalement les émissions des voitures. Car c’est en effet l’industrie automobile qui est pointée du doigt au niveau international comme étant LA responsable de la pollution. Tout en négligeant le fait que les nouvelles puissances industrielles comme la Chine et l’Inde, mais aussi d’autres pays asiatiques, voient leur parc automobile exploser avec toute la pollution qui en découle. 2009 est pointée comme une année-catastrophe pour l’industrie automobile, avec des ventes mondiales atteignant 60 millions de nouvelles voitures contre, en temps normal, 70 millions. L’Amérique à elle seule consomme, en moyenne, 15 millions de nouvelles voitures par an. En 2009, ce chiffre dépassait à peine les 10 millions !

La Chine a, quant à elle, acheté 13 millions de nouvelles voitures, soit une hausse de 37 % par rapport à 2008. En Inde, les ventes automobiles ont progressé de 15 %. C’est essentiellement l’Asie qui achète des voitures, mais plutôt des modèles simples et bon marché afin de répondre à une mobilité de base. L’impact sur l’environnement n’est ici pas à l’ordre du jour… L’agitation convulsive de nos autorités locales et européennes pour comprimer les émissions de CO2 – qui ne sont même pas les véritables émissions nocives des véhicules ! – n’ont dès lors aucun poids par rapport à l’énorme augmentation de pollution causée par la mobilité tout juste conquise des nouveaux pays industrialisés.

Rêves éveillés
Après la voiture à pile à combustible, c’est aujourd’hui la voiture électrique qui est mise en avant comme étant LA solution d’avenir pour notre mobilité individuelle. Alors que le principe de fonctionnement de la pile à combustible débouchait sur une émission d’eau pure, une voiture électrique n’émet tout simplement aucune émission nocive et roule, de surcroît, dans un silence absolu. Mais cela, c’est la théorie, une théorie un peu trop ‘verte’. Des voix s’élèvent déjà pour dire qu’une voiture trop silencieuse est dangereuse en ville et qu’il va falloir ajouter du bruit ‘artificiellement. ..... pour lire la suite, téléchargez ci-dessous le PDF de l'article.


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


03/05/2010
Fleet Management - Energie et Environnement - Mobility Management
 


News en bref
À l'aube d'une nouvelle identité
| 19/10/2017
Travailler plus efficacement avec moins de stress
| 19/10/2017
L'index NFC confirme une tendance à la hausse des coûts facilitaires
| 19/10/2017
Cushman & Wakefield s’offre les services d’ADMOS
| 18/10/2017
Imaginer de meilleurs espaces de travail avec NNOFCARE
| 17/10/2017

Voir toutes les news