Accueil » Bibliothèque » Fleet Management | Ne dites plus 'TCO' mais 'ECU'

Fleet Management | Ne dites plus "TCO" mais "ECU"

Toute époque a sa tendance et toute tendance a son mot-fétiche. Si la "cuisine moléculaire" a conquis la haute cuisine, le secteur fleet ne parle plus, depuis quelques années, que de TCO ou Total Cost of Ownership. Que couvre exactement ce concept ? Et est-il correct ?

Nous ne sommes pas les seuls à nous poser la question : c'est aussi le cas du secteur. Force est d'admettre que si tous les professionnels s'occupant de gestion de flotte et de fleet management parlent de TCO, son application présente de nombreuses divergences. Nous constatons régulièrement que ce TCO ne recouvre pas la même chose pour tout le monde, d'une part parce qu'il n'a jamais été défini de façon univoque et peut donc facilement évoluer dans le temps, et d'autre part parce qu'il n'est pas appliqué correctement : le TCO fait en effet référence au coût global de détention et d'utilisation d'un véhicule et ce coût ne peut être déterminé "qu'a posteriori" alors qu'il est souvent utilisé "a priori" pour prendre des décisions. Il est donc temps de répondre à la demande de nombreux professionnels fleet en clarifiant les choses.

Fleet & business a organisé fin janvier, en collaboration avec EuroFleet Consult, une réunion de travail consacrée au concept TCO. Des fleet-owners, des responsables de sociétés de leasing et des fleet managers d'importateurs automobiles se sont rassemblés pour étudier de près le problème du TCO. Tous les participants ont rapidement admis que la situation actuelle, où l'on utilise le concept de TCO à tort et à travers, n'est pas satisfaisante. Tous pensent aussi qu'il faut une technique ou un concept répertoriant l'ensemble des coûts sur une période déterminée et pouvant servir de critère de décision pour l'acquisition d'un bien tel qu'une voiture de société. Pourquoi une telle norme ? Parce qu'un élément de comparaison valide permet de sélectionner correctement, de comparer et de "benchmarker" fournisseurs et services, ce qui autorise une gestion de flotte efficace et optimale. Christian Claessens, General Services Director et responsable fleet chez Pricewater­house Coopers, a une nouvelle fois souligné le fait que l'on ne pouvait parler de TCO qu'en fin de contrat de leasing ou d'utilisation du véhicule de société. Un raisonnement logique car l'on ne peut calculer et connaître le coût total d'utilisation que lorsqu'on cesse effectivement d'utiliser un véhicule. Il ne peut donc, dans cette optique, y avoir qu'un seul TCO. C'est en déterminant et en additionnant les TCO de tous les véhicules d'une flotte que l'on peut connaître le TCO global et parler de TCOfleet. Notons ici que certaines conditions volumiques particulières peuvent faire en sorte que ce concept de TCOfleet représente davantage que la somme des TCO individuels. La différence entre la somme des différents TCO et le résultat final peut aussi constituer un critère complémentaire pour mesurer l'efficacité réelle de gestion d'une flotte. Certains responsables, surtout de grandes flottes, envisagent d'introduire cette approche TCOfleet. Mais nous n'en sommes pas encore là...


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


15/02/2010
Fleet Management - Mobility Management
 


News en bref
À l'aube d'une nouvelle identité
| 19/10/2017
Travailler plus efficacement avec moins de stress
| 19/10/2017
L'index NFC confirme une tendance à la hausse des coûts facilitaires
| 19/10/2017
Cushman & Wakefield s’offre les services d’ADMOS
| 18/10/2017
Imaginer de meilleurs espaces de travail avec NNOFCARE
| 17/10/2017

Voir toutes les news