Accueil » Bibliothèque » Stratégie Achats | Acheter, c’est plus que négocier un prix

Stratégie Achats | Acheter, c’est plus que négocier un prix

Toute entreprise souhaite comprimer les coûts et l’achat porte à ce niveau une responsabilité importante. Cette donnée est valable de tout temps, mais prend une dimension particulière dans une période économique plus difficile. Selon une bonne habitude, les postes de coûts importants sont analysés, ce qui ne semble pas être forcément pertinent.

Il est étonnant de constater que, dans les petites organisations, le potentiel d’épargne est plus important que ce que l’on pourrait croire, nous apprennent Johan Van Delm et Wim Vermeersch, Managing Partners d’Expense Reduction Analysts Belgique. « Les coûts non stratégiques d’une entreprise suivent le rapport classique 80/20, en d’autres termes les coûts importants représentent 80 % du total des dépenses. Les 20 % de coûts plus modestes offrent toutefois des opportunités d’économies dans un ordre de grandeur de 15 à 25 %. » Le fait que ces coûts échappent à toute attention est essentiellement dû au manque de temps et d’expertise interne.

« Une condition essentielle pour pouvoir comprimer les coûts est d’actualiser les besoins », soulignent Johan Van Delm et Wim Vermeersch. « Au moment où un contrat est conclu, il répond aux besoins de ce moment-là, mais les besoins évoluent sans cesse tandis que les contrats sont automatiquement prolongés. » Les cahiers des charges constituent la base d’une bonne politique d’achat, mais si ceux-ci ne sont pas actualisés et optimalisés, la qualité de l’achat est mise en péril. « L’actualisation des besoins ne mène d’ailleurs quasiment jamais à une pure négociation de prix et le plus souvent, la solution permettant d’épargner se situe même au niveau des fournisseurs existants », déclarent Johan Van Delm et Wim Vermeersch. « Tout comme évoluent les besoins d’une entreprise, l’offre des fournisseurs évolue également. Ce n’est que lorsque l’offre et la demande coïncident à nouveau qu’une offre de prix réaliste peut être établie. Un fournisseur intéressant, c’est bien davantage qu’un prix fort ; c’est le package global constitué par le produit et le service qui se reflète dans l’offre de prix.»


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


05/01/2010
Office Management - Facility Management
 


News en bref
À l'aube d'une nouvelle identité
| 19/10/2017
Travailler plus efficacement avec moins de stress
| 19/10/2017
L'index NFC confirme une tendance à la hausse des coûts facilitaires
| 19/10/2017
Cushman & Wakefield s’offre les services d’ADMOS
| 18/10/2017
Imaginer de meilleurs espaces de travail avec NNOFCARE
| 17/10/2017

Voir toutes les news