Accueil » Bibliothèque » La nécessaire valeur ajoutée

La nécessaire valeur ajoutée

GlaxoSmithKline prépare l’ouverture de nouveaux restaurants pour ses collaborateurs. Benoît Schmits, Director Biologicals Sites & Facilities Management, et Giovanni Novello, Senior Facilities Manager gèrent le dossier. Leur leitmotiv : les utilisateurs doivent s’y sentir très bien.

Chez GlaxoSmithKline, le catering, on connaît ! Début 2008, la société va ouvrir un cinquième restaurant, sur deux niveaux et d’une capacité de 700 places; un autre suivra en 2009.
Profacility : Quelle est la première préoccupation d’un Facility Manager dans ce type de dossier ? Benoît Schmits : La satisfaction de l’utilisateur. C’est le seul service que les gens ont le choix de ne pas utiliser et pour lequel, en plus, ils participent financièrement. Giovanni Novello : Au-delà du repas, il faut de la valeur ajoutée pour le client interne. La gestion de l’outil doit être optimalisée, sans temps d’attente, avec une ambiance agréable. B. Schmits : Fini le réfectoire, on crée différentes ambiances, on met des fauteuils, on rend cosy. Le feedback est alors très positif.


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


10/11/2007
Restauration
 


News en bref
À l'aube d'une nouvelle identité
| 19/10/2017
Travailler plus efficacement avec moins de stress
| 19/10/2017
L'index NFC confirme une tendance à la hausse des coûts facilitaires
| 19/10/2017
Cushman & Wakefield s’offre les services d’ADMOS
| 18/10/2017
Imaginer de meilleurs espaces de travail avec NNOFCARE
| 17/10/2017

Voir toutes les news