Accueil » Bibliothèque » Exit Manager : « habité » par les immeubles vides

Exit Manager : « habité » par les immeubles vides

Une société qui déménage met toute son énergie vers son nouveau lieu de travail. Personne ou presque ne se préoccupe du bâtiment qu’elle quitte, du mobilier qu’elle y laisse, des travaux à faire avant la vente ou la location, au coût que ces actions entraîneront. C’est là qu’intervient l’« Exit Management » !

La préoccupation première, dans un déménagement, pour celui qui s’en va et pour le Facility Manager en charge du dossier, c’est le nouveau projet et les frais s’y rapportant. Rarement l’attention se porte sur les bureaux désertés. « Cela n’est jamais budgétisé », précise Jan Willem Wellinghoff, Project Manager chez Wellinghoff & Associates, société d’exit management. « Ce qu’ils vont faire de leurs anciens bureaux, ils n’y pensent pas ! ». Les tâches ne manquent pourtant pas, entre le délai nécessaire pour la revente ou la location des anciens locaux, leur remise en état, l’évacuation de tout ce qui n’est pas transféré dans la nouvelle implantation. C’est sur ces aspects que se focalise un « exit manager ». Jan Willem explique le concept : « On apporte une solution globale pour l’ensemble des problèmes posés par l’ancienne implantation. L’idée de l’exit management m’est venue quand, après un déménagement de 700 postes de travail – principalement des caisses – le Facility Manager de l’entreprise m’a demandé une remise de prix pour évacuer le mobilier. »


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


04/03/2009
Déménagement, Entreposage et Logistique
 



News en bref
ISO41001, normer le FM pour mieux performer
| 16/10/2018
Communauté vibrante au cœur de la City
| 15/10/2018
ORGATEC, Workplace exhibition & Trade fair
| 12/10/2018
L'illusion du bonheur au travail
| 10/10/2018
Transformation de sites obsolètes en espaces de vie et de travail modernes
| 05/10/2018

Voir toutes les news