Accueil » Bibliothèque » Immobilier de bureaux à Bruxelles - marché toujours en mutation

Immobilier de bureaux à Bruxelles - marché toujours en mutation

Le Quartier Nord est en profonde mutation. Des projets majeurs se dessinent. Des immeubles de bureaux vont être libérés par les institutions flamandes dont le Noord Building fin de cette année. Début 2018, l’immeuble sera démoli par son propriétaire Befimmo, faisant place à une construction à l’architecture futuriste de quatre tours formant ensemble un complexe de 60.000 m² baptisé Quatuor. Début mars Befimmo annonçait la signature d’un accord avec Beobank portant sur la prise en occupation d’une tour, soit 22.000 m² du projet Quatuor.
Le marché de bureaux bruxellois était marqué en 2015 par une prise en occupation en baisse de 18 % par rapport à la moyenne de ces 8 dernières années (± 450.000 m²). Ces résultats décevants étaient entre autres dus à une activité réduite du secteur public, à peu de transactions de grande envergure, tout cela dans un état d’esprit général de méfiance face à la menace terroriste. Contrairement à 2015, en 2016 le takeup redécolle de près 14 % pour avoisiner les 430.000 m² sur un an. Retour à la normale ? Pas tout à fait. Analyse critique de cette évolution par Guibert de Crombrugghe et Adrien Meert du bureau de conseil et expertise De Crombrugghe & Partners.

Le secteur public pèse lourd dans les résultats du marché en 2016. Des transactions majeures ont été concrétisées : la Ville de Bruxelles à la rue de la Vierge Noire (37.500 m² – projet Brucity), la Ville de Bruxelles pour le compte de la Police à la rue de Ligne (30.500 m²), le SPF Santé au Pachéco (30.000 m²), Bruxelles Prévention et Sécurité au C de ligne (9.600 m²). Les instances européennes ont également apporté leur pierre à l’édifice par plusieurs prises en occupation importantes : d’une part, la Commission Européenne au Mérode (12.800 m²) et dans le Black Pearl (11.000 m²), et d’autre part le Parlement Européen au Belmont Court (11.000 m²).
Au total en 2016, le take-up par le secteur public a représenté près de 140.000 m² soit 33 % du take-up total. Une belle évolution par rapport à 2015 où cette part n’était que de 20 %.



... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


20/12/2017
Immobilier
 


News en bref
À l'aube d'une nouvelle identité
| 19/10/2017
Travailler plus efficacement avec moins de stress
| 19/10/2017
L'index NFC confirme une tendance à la hausse des coûts facilitaires
| 19/10/2017
Cushman & Wakefield s’offre les services d’ADMOS
| 18/10/2017
Imaginer de meilleurs espaces de travail avec NNOFCARE
| 17/10/2017

Voir toutes les news